Réservation

Réservation description

Map Icon

  • Google+ (+261) 33 15 472 45
  • contact@beloentremer.com
  • version français - English version

Inondations à Madagascar : la situation à Belo sur mer

février 28, 2015
hôtel Belo-sur-mer Entremer logo
Belo sur mer a également connu une forte saison des pluies, surtout lors du cyclone Chezda, mais loin d’être un désastre comme à Antananarivo, le village peut se réjouir d’une nappe phréatique revivifiée. Si quelques cocotiers et papayers ont souffert, l’environnement végétal et marin est plutôt bénéficiaire d’une période de « mousson » historique. Dans le village de pêcheurs, de charpentiers et de marins où se situe l’hôtel Entremer, les plus anciens font remonter une telle abondance d’eau aux années 60.

 Belo sur mer épargné par les inondations

Si les inondations à Antananarivo (Tananarive) sont catastrophiques, avec ruptures de digues, routes abîmées et riverains sans-abri, la forte saison des pluies n’a pas affecté trop durement le village de Belo sur mer (Morondava). Le cyclone Chezda a bien levé quelques tôles et dérangé un moment les liaisons internet et téléphoniques, mais la situation est revenue rapidement à la normale, l’eau est en abondance, grâce à une nappe phréatique gonflée à bloc, et le soleil, avec quelques intermèdes orageux, continue à charger les plaques solaires pour ceux, comme l’hôtel Entremer, qui en bénéficient.

La grande marée de février a également été impressionnante mais nous n’avons pas de dégâts à déplorer, si ce n’est des déplacements de sable et le bungalow chauffeur qui a pris un bain de pied ! Plus d’inquiétude que de mal, donc, l’eau, très chaude en janvier, a repris une température idéale pour la baignade, et quelques journées ensoleillées sauront sécher bois et toitures.

A Antananarivo (Tananarive) en revanche, la situation est inquiétante et l’annonce de nouvelles pluies diluviennes la semaine prochaine laisse craindre le pire pour de nombreux habitants menacés par les crues et les ruptures de digues. En centre-ville, la vie quotidienne est marquée par d’énormes embouteillages, des rues envahies de boue, et un moral tirant vers la bas. La ville des Mille collines tend à devenir celle des Mille îlots !

A suivre en particulier sur le lien<a title="Inondations à Tananarive" href="//www explanation.orange.mg/actualite/inondation-alerte-generale-antananarivo » target= »_blank »> http://www.orange.mg/actualite/inondation-alerte-generale-antananarivo

Share this:

  • Facebook
  • Twitter

ecrire un commentaire